Pétrole, Gaz & mines

Gaz domestique : Bocom obtient un crédit de 33 milliards de FCFA pour booster ses capacités de distribution

There is no translation available.

 Bocom Petroleum SA (Bocom) et la Société financière internationale (SFI ou IFC en anglais) ont signé, le 30 juin à Douala, une convention de financement, apprend-on d’un communiqué de la SFI. Dans le cadre ce partenariat, le véhicule de la Banque mondiale, destinée au financement du secteur privé,

s’est engagé à fournir à l’un des principaux importateurs et distributeurs de produits pétroliers au Cameroun un financement de 50 millions d’euros (environ 33,03 milliards de FCFA).

Cet apport comprend un prêt propre de la SFI d’un montant maximum de 25 millions d’euros (16,5 milliards de FCFA), un prêt concessionnel de 15 millions d’euros (9,9 milliards de FCFA) accordé au titre du mécanisme de financements mixtes du guichet de promotion du secteur privé de l’Association internationale de développement (IDA) et un prêt parallèle d’un montant maximum de 10 millions d’euros (6,6 milliards de FCFA) qui devrait être mobilisé auprès d’une institution de financement du développement de premier plan.

Avec ces ressources, Bocom doit développer ses activités sur l’ensemble du territoire camerounais. Il est notamment prévu d’accroître la capacité de son principal centre de stockage et de remplissage de gaz de pétrole liquéfié (GPL, gaz domestique) ; de mettre en place de nouveaux centres de distribution régionaux et d’acheter des camions pour transporter les bouteilles de gaz. Objectif : accroître l’accès de ce produit pétrolier à travers le Cameroun, permettant ainsi de réduire l’utilisation de combustibles plus polluants tels que le kérosène, le charbon de bois, le bois de chauffage et la sciure.

« Nous sommes fiers de collaborer avec Bocom afin de promouvoir l’accès à des combustibles moins polluants et plus sûrs, tout en soutenant la transition énergétique du Cameroun », a déclaré Sylvain Kakou, responsable pays de la SFI pour le Cameroun. Toujours selon lui, cette filiale de la Banque mondiale fournira également des services-conseils pour aider Bocom à mieux atteindre les marchés mal desservis et à élaborer une stratégie durable et inclusive en matière de genre au sein de son organisation.

Bocom s’est lancé dans la distribution du gaz domestique et d’autres produits pétroliers en 2018. Le marketeur exploite son propre réseau de 80 stations-service à travers le pays, ainsi qu’une usine de stockage et de remplissage de bouteilles de gaz et une installation de mélange de lubrifiants. Il permet ainsi de diversifier l’offre en gaz domestique dans le pays, en rognant sur les parts de la Société camerounaise de transformation métallique (SCTM), qui a longtemps causé des désagréments aux ménagères du fait d’un réseau de distribution souvent défaillant.

Sylvain Andzongo

X