Economie

les pays appelés à conclure dans les meilleurs délais des programmes de 2e génération avec le FMI

There is no translation available.

Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) qui semblent traîner le pas dans le cadre des négociations de nouveaux programmes avec le Fonds monétaire international (FMI) sont appelés à faire vite. C’est ce qui ressort d’une réunion du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), tenue par visioconférence, le 18 mai dernier, sous la présidence du ministre camerounais en charge de l’Économie,

Ecobank et l’AUDA-NEPAD mobilisent 1 milliard de FCFA pour les PMEs

There is no translation available.

Le Groupe bancaire panafricain Ecobank et l’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) annoncent avoir mobilisé 2 millions $, l’équivalent d’un milliard de FCFA dans le cadre du programme 100 000 MPME lancé en juin 2020. « Une somme totale de 2 millions de dollars sera allouée sous forme de fonds de roulement aux bénéficiaires des huit (8) pays de cette première phase et qui répondaient aux critères fixés pour le financement», annoncent les deux

Cemac : les patrons demandent un sursis de six mois pour l’application de la règlementation des changes

There is no translation available.

Le 11 mai dernier, l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace) dirigée par le Camerounais Célestin Tawamba, a tenu une session extraordinaire consacrée à l’examen de la situation créée par l’application de la règlementation de changes adoptée par la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) en décembre 2018, et particulièrement, les dispositions relatives à l’apurement des dossiers de domiciliations des importations des biens et services.

X