Pétrole, Gaz & mines

Mauritanie : Maersk Decom et Petrofac signent un accord de novation sur le démantèlement des champs Banda et Tiof

There is no translation available.

Découvert en 2002 par Woodside, le champ gazier de Banda abrite environ 1 Tcf de gaz, mais Tullow qui a acquis les droits de développement sur place, a décidé de ne pas poursuivre le développement pour des raisons techniques. Même scénario pour le champ voisin Tiof.

En Mauritanie, le fournisseur de services pétroliers Maersk Decom a signé avec Petrofac un accord de novation portant sur le démantèlement des champs Banda et Tiof appartenant à Tullow Oil. L’exécution de l’accord, dont le montant est de 60 millions de dollars, devrait démarrer au dernier trimestre de 2022 et durer 75 jours.

Initialement, Maersk Decom qui est une joint-venture entre Maersk Drilling et Maersk Supply Service, avait obtenu la responsabilité des activités en février 2020 et préparait depuis les travaux.

Le cahier des charges de Petrofac comprend la gestion de projet, l’ingénierie, la planification, le bouchage et l’abandon de sept puits sous-marins sur les deux champs, à des profondeurs d’eau de 200 à 1 200 mètres.

« L’attribution de ce contrat est une nouvelle démonstration de la demande internationale qui existe pour les compétences et la qualité de livraison que nous avons établies en mer du Nord. Depuis 2016, Petrofac a livré trois campagnes de démantèlement réussies pour Tullow Oil. Nous sommes impatients d’imiter ce succès pour eux en Mauritanie, et à travers le continent africain », a commenté Nick Shorten, directeur de l’exploitation et de l’activité Asset Solutions chez Petrofac.

X