Finance

Nigeria : Globacom du milliardaire Adenuga lance les activités commerciales de sa banque de service de paiement

Les paiements par mobile sont en pleine croissance au Nigeria. Selon les données du NIBSS, la valeur des transactions a augmenté de 172,2 % pour atteindre 4,9 billions de nairas au cours des quatre premiers mois de 2022, contre 1,8 billion de nairas au cours de la même période en 2021.

L’opérateur de télécommunications nigérian Globacom, fondé et détenu par le milliardaire Mike Adenuga, a annoncé que MoneyMaster PSB, son unité de banque de services de paiement a commencé ses activités commerciales au Nigeria. La société rejoint ses rivaux 9Mobile, MTN et Airtel qui exploitent déjà des unités de banque de paiement dans le pays.

Pour s’imposer dans le segment des services financiers, Globacom compte déployer un vaste réseau d’agents de plus de 100 000 agents à travers le Nigeria, y compris les zones rurales. La société compte également déployer des milliers de kiosques dans tout le pays.

Conformément à sa licence, MoneyMaster PSB fournira de nombreux services fournis par les banques commerciales : paiements et transferts de fonds au Nigeria ; dépôts d’argent pour les particuliers et les petites entreprises ; émission de cartes de débit et de cartes prépayées. Toutefois, les banques de paiements se distinguent des banques commerciales notamment par le fait qu’elles ne peuvent pas accorder des prêts ni effectuer des opérations de change.

Le lancement de MoneyMaster PSB consacre l’entrée de tous les opérateurs de téléphonie mobile nigérians dans le secteur bancaire nigérian. La filiale de Globacom a obtenu l’approbation finale de la Banque centrale du Nigeria (CBN) en novembre 2020 en même temps que 9PSB de 9Mobile. MoMo PSB (MTN) et SmartCash PSB (Airtel) ont obtenu leurs licences cette année.

L’introduction des banques de services de paiement s’inscrit dans le cadre des efforts de la CBN pour favoriser l’inclusion financière au Nigeria, où une grande partie de la population n’est toujours pas bancarisée. « À l’heure actuelle, le taux d’inclusion est d’environ 50 %, ce qui signifie que près de 49,5 % de la population adulte n’a pas accès à des services bancaires formels. De plus, 82 % des Nigérians perçoivent actuellement leurs revenus en espèces », a déclaré Zakari Usman, responsable de Globacom pour les entreprises.

En décembre 2021, le Nigeria comptait environ 133,5 millions de comptes bancaires selon les données du Nigeria Inter-Bank Settlement System (NIBSS). Seuls 54 millions de ces comptes ont été enregistrés avec un numéro de vérification bancaire BVN (Bank Verification Number) au 10 avril 2022. C’est donc les 79 millions de personnes sous-bancarisées et non bancarisées que MTN, Globacom, Airtel et 9Mobile veulent intégrer dans l’écosystème des services financiers nigérian.

Isaac K. Kassouwi

X