A Lomé, la CEDEAO accélère l’opérationnalisation de son gendarme de la concurrence

La Communauté Economique Des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) franchit une étape de plus vers l’opérationnalisation de son gendarme de la concurrence. Les membres du Comité Consultatif de l'Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC) ont débuté ce lundi à Lomé les travaux d’analyse et de validation du plan d'opérationnalisation de l’organisme. 

En outre, durant les cinq jours que vont durer les travaux, les délégués des différents États membres se pencheront également sur divers projets de texte qui définiront le cadre juridique des interventions de l’ARCC sur le marché régional. 

Ce comité va par la suite veiller à ce qu’au niveau de la région et au niveau des États membres soit respectées les règles de la concurrence commerciale.” a indiqué Tèi Konzi, commissaire chargé du commerce et de l'union douanière de la CEDEAO.

Cette étape décisive vers l’opérationnalisation de l’ARCC et son démarrage potentiel au premier trimestre 2022, est un facteur impulsif de plus pour stimuler l’intégration économique et les échanges commerciaux entre les États membres de la CEDEAO. Au-delà du cadre régional, le démarrage du régulateur viendra renforcer le cadre juridique et institutionnel devant faciliter les échanges commerciaux intra-africains.

Klétus Situ